HISTORIQUE - 40 ANS                page 2

Formation

De mémoire, les étudiants et étudiantes de la première formation en radio tenue à La Romaine en mars 1980 (à compléter s’il y a lieu):
Alfred Biroté de Wemotaci,
Jacqueline Flamand-Ottawa de Manawan,
Estelle Kaltush de Natashquan
Élie Meshtukushu de Mingan,
Marie-Ida Meshtukushu de Mingan
Adélard Niquay de Wemotaci,
Gilles Ottawa de Manawan.
Joseph Tetaut (?),
Pierre Uapishtan (?).

Manawan fut la première communauté Atikamekw à ouvrir sa station de radio, c’était le 1er avril 1980. Wemotaci, qu’au début, se servit de l’antenne AM de la société de Radio-Canada, ouvrit la sienne en automne 1980. Adélard Niquay et Alfred Biroté y travaillèrent, tandis qu’à Manawan, déjà Jacqueline F-Ottawa et Gilles Ottawa avaient emménagé dans un local de l’ancienne salle communautaire. Par la suite, la radio de Manawan ou Manawan Kitotakan, de fréquence modulaire et qui adoptera les lettres d’appellation CHMK, déménagea vers quatre autres adresses, soit dans la maison de Gilles Ottawa, dans un local de l’ancienne école, dans un des locaux du bureau des Atikamekw de Manawan, et en 1992, avec un nouveau service de Câblo-distribution, dans une nouvelle bâtisse, dénommée la «Maison des Communications Vincent-Ottawa». La communauté d’Opitciwon ouvrira sa station de radio plus d’un an plus tard que les deux autres communautés Atikamekw.

Le 28 août 1948 ;
Naissance de Jacqueline Flamand,... première femme Atikamekw qui a travaillé comme animatrice à la première station de radio Atikamekw qui ouvrit ses portes le 1er Avril 1980 à Manawan. Elle avait suivi un cours intensif à ce sujet pendant plus d’un mois à La Romaine (Olamen Shipu). La formation avait été organisé par le IECAM, du réseau SoCAM (qui n’existait pas à ce moment comme entité corporative) de l’organisation politique du CAM (Conseil des Atikamekw et de Montagnais) et s’était donné à La Romaine, région de la Basse Côte-Nord. (7).


Le 22 janvier 1950 ;
Naissance de Vincent Ottawa, fils d’Isidore et de Cécile Etcakwan... Pendant de longues années, Vincent a occupé également plusieurs sièges au sein du conseil politique de Manawan et fut un des premières personnes à travailler dans le projet d’instauration d’un poste de radio locale à Manawan. D’ailleurs il fut le premier président du comité de radio et de la corporation de la radio et ce jusqu’à son décès en 1992, il s’impliquait beaucoup dans ce domaine. (7)

 

Le 24 janvier 1978 ;
Une Assemblée Générale du Conseil Atikamekw - Montagnais (CAM) a eu lieu du 24 au 26 Janvier 1978. Suite aux conseils d’administration qui eurent lieu le 3 novembre 1977 et le 23 janvier 1978. René Simon, président du CAM, écrivit, le 10 janvier 1978, une lettre de confirmation de l’assemblée  à tous les chefs des communautés concernées et aux chefs régionaux du CAM. Parmi les sujets de l’agenda proposé pour l’Assemblée Générale du CAM, un projet d’implantation de radios locales (radio communautaire) devait être présenté par Jacques Lachance. (7 : 04012003 - et Docs Ernest Ottawa).

Le 1er février 1980 : Fondation de la radio Manawan Kidotakan

Le 1er avril 1980 ;    
Ouverture de la première station de radio Atikamekw à Manawan.
La diffusion s' effectuait à partir d'un petit studio aménagé dans la salle communautaire. L'émission d'ouverture dura de 19.00 heure jusqu'à minuit environ. Par la suite, la programmation dura plus longtemps, des cassettes pré-enrégistrées étaient envoyées de Québec, où eut lieu divers entrevues et émissions produites par des employés du Conseil Atikamekw-Montagnais dont Grégoire Flamand. L’implantation des postes de radio dans les communautés Atikamekw et Montagnaises avait pour but de répondre et d’informer les populations et les dirigeants de cet organisme (CAM) concernés au sujet des pourparlers pour des négociations territoriales et globales qui commencèrent en ce momemt-là avec les deux paliers de gouvernements (fédéral et provincial). Les employés de la radio de Manawan étaient Gilles Ottawa et Jacqueline Flamand-Ottawa (épouse d'Henri). (Autres détails au sujet des bénévoles à voir au chapitre du «9 Septembre 1999»). (7)


Le 29 janvier 1992 ;
Ouverture, à Manawan,de la Maison des Communications Vincent-Ottawa.  La maison abrite le service de câblo-distribution et la radio atikamekw de Manawan , Manawan Kitotakan (ouverte le 1er Avril 1980). (7)


Le 23 janvier 1996 :
Le projet Calendrier-96 (rédigé par Gilles Ottawa), en collaboration avec le poste de radio Atikamekw de Manawan CHMK-fm, par une émission spéciale, invitait la population à « participer à l’histoire de Manawan en racontant, sur ligne ouverte de MANAWAN  KITOTAKAN, les évènements et toutes autres choses qui sont survenues à MANAWAN et qui vous ont marqué ou intéressé de façon spéciale au cours des 90 dernières années, soit depuis 1906, année de la création de Manawan ». On proposait aux gens que l’émission spéciale débuterait le midi de ce jour. « Le numéro 971-1390 est spécialement réservé pour vous » disait-on. re: Communiqué du Mardi 16 Janvier 1996. (7)

V_Ottawa_Gilles_Andre_david.JPG

Page précédente

Page suivante